Lifting du visage : quelles sont les zones les plus demandées ?

Publié le : 06 avril 20213 mins de lecture

À l’heure actuelle, la chirurgie esthétique intéresse la plupart des femmes. Ces dernières, souhaitant par exemple corriger un défaut sur une partie comme le nez ou tout simplement rajeunir et embellir leur visage pour se sentir bien dans leur peau. Il existe plusieurs opérations en chirurgie esthétique, mais les plus couramment demandées sont le rajeunissement des paupières et la rhinoplastie ou opération du nez.

En quoi consiste le lifting ? 

Le lifting pour visage est l’opération esthétique la plus pratiquée. Il consiste à supprimer les rides, à enlever les poches et les cernes, à redonner l’élasticité du visage et à rajeunir la peau. Le lifting est une opération qui convient à toute personne souhaitant masquer l’ apparition du vieillissement sur son visage. Il peut s’agir des pommettes, des joues, du front, etc. Le prix du lifting varie en fonction des zones d’ intervention et des techniques à adopter. 

Aujourd’hui, il y a une grande nouveauté: c’est le lifting soft qui consiste au rajeunissement du visage de façon naturelle. Il s’agit d’une injection d’acide hyaluronique sur le visage. 

Quelles sont les zones les plus demandées pour le lifting visage ? 

L’opération peut être complet ou partielle. Les zones demandées pour lifting visage peuvent être les pommettes pour plus de marquage, les lèvres si elles sont trop fines, les coin des yeux pour les rides le cou et les bajoues pour un lifting cervico facial. Le lifting frontal est également un lifting très courant, il permet de supprimer les rides du front. L’opération consiste en une incision derrière la ligne frontale des cheveux. 

Pour un lifting complet, le chirurgien retouche du front jusqu’au cou.

Lifting visage : le déroulement de l’opération 

L’opération se déroule en trois étapes sur les zones demandées pour lifting visage. D’abord, il y a l’incision qui peut être dissimulé dans les cheveux et le pourtour de l’oreille. La deuxième étape concerne le décollement des tissus. L’étendue du décollement dépend du degré du relâchement cutané. Il consiste à décoller les tissus en excès le moins possible sous risque d’hématomes. La troisième étape consiste à remettre en tension les muscles dans le but de corriger les relâchements. Des petites sutures vont être effectuées avec un fil cranté sous la peau. En général, le patient opéré est toujours sous anesthésie. L’opération chirurgicale peut durer environ deux heures. Le pansement peut être enlevé le lendemain lors de la sortie. Il n’est pas nécessaire de faire un drainage.

Plan du site